Après un chantier extérieur : Comment redonner vie au sol chamboulé ?

Faire un chantier sur un jardin nécessite de retourner la terre et de chambouler toute un mini écosystème que vous avez du mal à remettre en place. Un sol dégradé est un sol ou l’activité biologique n’existe plus, on peut remarquer l’absence des insectes, des verres de terres, des plantes potagères ou des champignons. C’est un sol infertile qui doit être redynamisé dans un laps de temps très rapide. Mais comment faire pour redonner vie à un sol complètement chamboulé ?

Faire un état des lieux et commencer le nettoyage d’un jardin chamboulé

Avant de redonner vie à un jardin, il est important de faire un état des lieux, c’est-à-dire de voir l’étendue des dégâts en particulier sur le sol de votre jardin. Ainsi, grâce à votre odorat, vous pouvez sentir si la terre sent l’humus ou non, une terre sans aucune odeur d’humus est en train de mourir. Le manque d’humus est souvent dû à l’absence d’oxygène dans le sol. Ensuite, il est important de commencer le nettoyage du jardin, en commençant par enlever tous les matériaux utilisés lors du chantier, les sacs en plastique, les bouteilles d’eau ou autres déchets laissés par les ouvriers par exemple. Il faut également évacuer les terres retournées ou entassées dans un endroit car ceux-ci contiennent peut-être des contaminants ou des composants chimiques ou autres utilisés lors du chantier.

Conseils pratiques pour redonner vie au sol du jardin chamboulé

Le premier conseil à suivre est de ne pas retourner la terre avec une bêche ou un autre outil de jardinage, si vous retournez la terre, il aura un risque de rompre un équilibre entre les différentes strates du sol de votre jardin. Il faut également éviter d’utiliser des pesticides ou des engrais chimiques qui vont accélérer la dégradation du sol. Pour faciliter la reconstitution du sol endommagé, il faudra recourir à un décomptage qui est différent du labourage pour éviter de retourner le sol. Ensuite, il est conseillé d’apporter en grande quantité de la matière organique qui est le plus souvent composé de composte. Ce composte peut-être créé à partir des déchets ménagers, le recours à la technique du composte naturel permet d’aérer le sol et de permettre le retour du micro-organisme comme les bactéries, les vers de terre et les insectes.

Le rôle important des engrais biologiques pour redonner vie à un jardin chamboulé

Les engrais verts ou biologiques jouent un rôle central pour fertiliser à nouveau un sol chamboulé surtout dans un potager ou un jardin. Ces engrais vont vous permettre d’aérer le sol en profondeur, d’apporter également des gaz utiles comme l’azote, des composés comme le potassium également. Un large choix de gamme d’engrais est ainsi possible mais selon son utilisation un engrais vert a de nombreuses propriétés très utiles pour un sol en mauvais état. D’ailleurs, les fougères les plus répandus sont faciles à trouver, résistantes et très utile pour fertiliser les sols très dégradé. Quant à l’orge, il est idéal pour les sols très calcaires. En résumé, un sol chamboulé d’un jardin peut redevenir fertile si ces quelques conseils sont suivis. Dans des cas extrêmes faire appel aux conseils d’un expert jardinage est nécessaire.

Qu’est ce qu’un mur de soutènement ?
Un jardin fleuri, même à l’ombre : zoom sur les fleurs de l’ombre